Attentats : Paris libérée, plus chaude que jamais

Les terroristes revendiquent avoir “pris pour cible la capitale des abominations et de la perversion.” Le Paris des plaisirs accuse le coup, indéniablement. Les libertés vont morfler, mais heureuse nouvelle : on va faire l’amour, baiser davantage ! Prolongation de l’état d’urgence, perquisitions, multiplication des contrôles, assignations à résidence, interdictions de toute manifestation, censure de…(lire l'article)