Les Masculinités – Bon, on va vous le répéter une dernière fois

Quand :
13/10/2018 @ 20:30 – 22:30
2018-10-13T20:30:00+02:00
2018-10-13T22:30:00+02:00
Où :
Le Café de Paris
158 Rue Oberkampf
75011 Paris
France
Les Masculinités - Bon, on va vous le répéter une dernière fois @ Le Café de Paris | Paris | Île-de-France | France

commu niqué:

L’heure est à la nostalgie, alors que La SCEP revient sur la scène où elle a fait ses débuts : le merveilleux Café de Paris !
Nostalgie car c’est déjà la dernière fois que nous jouerons notre premier spectacle « Les masculinités » ! Après, c’est FINI ! (enfin… pour ce spectacle… La SCEP a plus d’un tour dans son slip !).

Si tu as passé l’été dans une cave (c’est vrai qu’il faisait chaud quand même), c’est un spectacle où nous amusons, à coup de performances d’effeuillage masculin, à déconstruire les stéréotypes de genre. Même qu’on s’amuse pas mal et qu’on dit des trucs important à base de blagues vaseuses. Immanquable donc.

Si tu es à la pointe de la vie culturelle parisienne et que tu nous as déjà vus sur scène, c’est la dernière chance de revoir ton spectacle préféré en live ! Et de ramener tous tes potes que tu saoules avec ça depuis juillet !

Dans tous les cas, tu te dépêches, il y a 70 préventes, et il y aura une trentaine de places vendues sur place le jour même. Ça coûte 5 euros, juste de quoi acheter des paillettes pour décorer nos slips.

Et c’est magique : le lien vers la billetterie est juste là :
https://www.helloasso.com/associations/la-flaque/evenements/la-scep-les-masculinites-on-va-le-repeter-une-derniere-fois

Ecrit par
Plus d'articles d' emma

Nu masculin : quand les femmes s’emparent de l’objectif

Calendrier Ajouter au calendrier Ajouter au calendrier Timely Ajouter à Google Ajouter...
En lire plus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Quand : 13/10/2018 @ 20:30 – 22:30
Où : Le Café de Paris, 158 Rue Oberkampf, 75011 Paris, France

commu niqué: L’heure est à la nostalgie, alors que La SCEP revient sur la scène où elle a fait ses débuts : le merveilleux...

" />