Erosphère : mini-woodstock à Paris

Le festival Erosphère qui se tenait la semaine dernière dans la capitale de l’érotisme a attiré bobos, libertins, pratiquants BDSM et bien sûr, des curieux. Certains moments ont été très très chauds. Paris Derrière a glissé son micro à la sortie de l’atelier “Traversée gustative” entre orgie et régression. J’ai aussi assisté à la session…(lire l'article)

Erosphère : l’université d’été du cul

Le Festival Erosphère se tiendra pour la première fois à Paris, capitale des plaisirs oblige, du 26 au 31 août. Au programme : des ateliers sur l’énergie sexuelle, la lutte érotique, l’écriture taboue, le bondage (l’art d’attacher et de suspendre). Vous apprendrez aussi à confectionner un gode-ceinture de vos blanches mains. Paris Derrière a voulu…(lire l'article)

les confidences de Dédé, le taxi des libertins

Dédé et son taxi raccompagnent uniquement les couples qui sortent de clubs échangistes. Il s’en passe de belles dans la caisse à Dédé. Paris Derrière y a glissé son micro. A vos casques ! Pour d’autres interviews libérées, rendez-vous sur Radio Paris Derrière.

une sortie en boîte de cul ?

On dit que Paris est la ville au monde qui compte le plus de clubs libertins. Ces établissements de loisirs sexuels sont un excellent pôle d’observation des tabous de la société. On imagine le milieu libertin transgressif, il est en fait plutôt conservateur. Par exemple, les relations sexuelles entre hommes ne sont pas tolérées. Un…(lire l'article)