Bonnes résolufions pour une année détendue et détonante

Bonne résolufion

Tout d’abord, chères lectrices, chers lecteurs, je vous souhaite une belle année 2018, la santé, l’amour, beaucoup de plaisirs mais surtout de la joie, cet état constant qui n’a besoin d’aucune condition nécessaire. 2018 sera bien mieux que 2017, nous sommes tous d’accord pour dire qu’elle était bien pourrie celle-là. Le meilleur reste à venir ! Encore faut-il se fixer quelques objectifs… Petit édito en forme d’égo trip, je ne pense qu’à mes fesses.

1ère résolufion : rire de tout, surtout de nos travers, comprendre pourquoi l’époque est si angoissante, pourquoi elle nous pousse à bout, comment y remédier, retrouver son calme face aux troubles qui touchent toute la société. Pour cela, commencez par regarder ma web-série documentaire et humoristique ARTE, (Tr)oppressé qui vous aidera dans ce monde trop rapide, qui nous pressurise, enlève tout sens et tout plaisir à la vie.

Pour visionner (Tr)oppressé, c’est ici. Troppressé ARTEComme je suis une vilaine fille, je vais vous saouler jusqu’au bout pour que vous avaliez un par un tous les épisodes comme du chocolat. Et si ça vous plait, surtout partagez-les, cette série est gratuite alors un petit effort en retour ! Cette série anti-pétage de plombs aidera vos proches, amis, followos. J’ai moi-même connu un burn out il y a quelques années, je m’en suis sortie mais le mieux, c’est d’éviter cela, car se remettre sur pieds prend des mois, voire des années. (Tr)oppressé vous aidera à retrouver de la sérénité dans ce monde de brutos et de brutasses.

2ème résolufion : soutenir Paris Derrière, la presse libre et libérée. Voilà trois ans et demi que le blog existe. Je ne vous cache pas que, même si c’est un plaisir, écrire des articles prend du temps. J’ai un savoir-faire que j’ai acquis après des études et puis en travaillant 13 ans à RTL, la 1ère radio de France, the best quoi (voir ma bio). Jusqu’ici tous les posts de Paris Derrière ont été accessibles gratuitement. Sauf que je dois travailler à côté pour gagner ma vie et la situation pour continuer ce blog devient de plus en plus problématique. J’aimerais tellement vivre d’amour et d’eau fraiche, mais c’est impossible ! Du coup, de temps en temps, certains articles vont être accessibles moyennant un peu de monnaie.

Vous allez me dire : « Emma, tu saoules, déjà, on ne peut pas faire 20 mètres dans la rue, sans se faire harceler, « une p’tite pièce sivousplait ? » Si toi aussi, tu t’y mets… Et puis, en payant, est-ce qu’on ne risque pas tout simplement de se faire enculer Paris Derrière ? Ça sent pas bon tout ça… »

Ce ne sera qu’un article par ci par là, mais à chaque fois, de sacrées enquêtes inédites.

En participant financièrement, vous y aurez non seulement accès mais vous soutiendrez Paris Derrière pour l’ensemble de ses reportages et articles qui resteront pour la plupart gratos.

« Emma, ton site est un blog, je n’ai vraiment, mais vraiment pas confiance dans le système de paiement… »

Côté sécurité, pas d’inquiétude. Je ne peux révéler son identité, mais le responsable technique de Paris Derrière, celui qui a construit ce site et qui l’entretient tout à fait correctement comme vous pouvez le constater, le papa du blog en quelque sorte, est juste l’un des meilleurs experts en sécurité informatique de France (dixit une célèbre émission du PAF). Autant vous dire que vos coordonnées de CB seront bien protégées.

Le journalisme de qualité devient payant. Et si personne ne le comprend, alors il disparaitra au profit du tas de caca que l’on trouve en gratuit. Mais bon, on a bien le droit d’aimer la scato info après tout !

Ecrit par
Plus d'articles d' emma

Nu masculin : quand les femmes s’emparent de l’objectif

En matière de photos érotiques, les femmes sont plus souvent devant que...
En lire plus

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.