Ma nouvelle web série ARTE : (Tr)oppressé, même côté coeur

Depuis le temps que je bosse dessus… Je suis très heureuse de vous présenter (Tr)oppressé, ma web série anti burn out de l’hiver. A découvrir sur le site de ARTE. Tout en vous marrant, vous allez comprendre pourquoi vous n’avez plus le temps de rien, pourquoi vous courez partout, avec le sentiment que votre vie n’a plus de sens y compris côté coeur.

Tout va plus vite, tout va trop vite ! La faute à qui ? En partie aux nouvelles technologies. N’avons-nous pas développé une addiction aux ordinateurs, smartphones, réseaux sociaux, applications et sites de rencontres ? Nos désirs sont brouillés par l’avalanche de sms, mails, notifications, informations et sollicitations publicitaires. Couplés aux objectifs de rentabilité, les algorithmes nous auraient transformés en machines à produire et à consommer.

Avouons-le ! Nous chérissons nos merveilleux appareils, leur vitesse et ses frissons, ce monde où en quelques clics, nous avons l’impression de pouvoir tout obtenir. Mais au final, est-ce que tout ça nous rend plus heureux ? À vouloir être partout, tout faire, est ce que nous n’oublions pas l’essentiel ? Et le plaisir de vivre ? Heureusement, il y a des pistes pour s’en sortir sans devenir pour autant technophobe. Il s’agit tout simplement de remettre le progrès à notre service, « comme un bon soumis », me diraient mes copines dominas.

Et bien sûr, un épisode parle de mon sujet de prédilection : la sexualité et plus particulièrement des applis de rencontres bien chronophages. Parfait pour la gaudriole ! Sauf qu’actuellement, elles ne sont pas conçues pour trouver l’amour. Pourquoi ? Ben parce que sinon nous leur échapperions pardi ! C’est parti pour l’épisode 8 « Magneto Verge ! », pardon « Serge ! »

Les autres épisodes de (Tr)oppressé à découvrir ici sur le site de ARTE. Pour ceux qui connaissent Poilorama, j’ai œuvré avec le même réal de talent Adrien Pavillard.

Vous allez comprendre que très bientôt, être débordé, agité, speedé, overbooké, ce sera ringard ! Pour une fois, je ne parle pas que de fesses alors vous pouvez partager tout ça depuis le site de ARTE sur vos réseaux sans souci. D’autant que cette série est gratuite, alors il faut aussi faire un petit effort de votre coté 🙂 Je suis certaine que vos amis, followos and co sont confrontés à l’urgence qui sévit partout et nous pourrit la vie. Il faut que ça change ! Et vite !

Ecrit par
Plus d'articles d' emma

Nu masculin : quand les femmes s’emparent de l’objectif

En matière de photos érotiques, les femmes sont plus souvent devant que...
En lire plus

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.