Absurdités, crudité et boxon généré

Mon bar favori encore envahi de dominas, soumis(e)s, flics et magistrats, fin de soirée déjantée chez Jo, artiste de Pigalle mais d’abord, les absurdités de l’époque et mon côté boulet, à travers ma mésaventure avec un chauffeur de taxi en bout de course. Décollage ! Mes lecteurs sont formidables. Enfin, étant une diablote je dirai…(lire l'article)

Valse de gifles et java “cuir et latex”

Où il est question du plaisir de la gifle et pas seulement dans la campagne présidentielle, d’un grand week-end fétichiste où il vaut mieux avoir l’esprit souple comme du latex, du 1er atelier pour aider les mecs à atteindre l’orgasme des profondeurs et du prestigieux théâtre Trévise où une jeune femme délurée raconte son libertinage…(lire l'article)