La Palombe, patrie hot dans l’émission TV Paris Dernière

Une séquence sexy en forme de défi dans l’émission Paris Dernière sur Paris Première ce samedi soir à 00h25. La chaîne propose une spéciale “Génération Bataclan” avec une très belle affiche, notamment Natacha Polony, Philippe Manoeuvre et Augustin Trapenard. Une atmosphère toute particulière donc où l’érotisme de la dernière séquence doit tomber juste, ne pas être déplacé. Quasi à poil en bleu, blanc, rouge, Julia Palombe a relevé le gant et le drapeau avec succès. Sa performance confirme sa qualité de bête de scène !

Je me pointe tard hier soir au Tigre, temple parisien du rock. Décors rouge sensuel et baroque, cette salle est exclusivement dédiée à ces rythmes qui viennent des tripes, du bas ventre, la musique du sexe et de la liberté, visée par les attentats. Ici, quand ça ne joue pas sur scène, c’est la patronne Roxane de Courtois, une sacrée personnalité des nuits parisiennes, qui mixe. Sa raison de vivre : faire rugir les Strokes, Arctic Monkeys, Led Zep ou encore The Doors.

IMG_1623
La Palombe et Roxane de Courtois

C’est la nouvelle résidence de la Palombe. La chanteuse est venue répéter en vue de son concert suivie d’une grande nuit endiablée le samedi 19 décembre. Évidemment sa bande de bons zikos aux mines burinées, l’accompagne. Julia s’échauffe la voix et le reste, quand ça y est ! Ça sonne, la télé est là, le tournage démarre direct ! Roxane accueille chaleureusement l’équipe dont le réalisateur Alexandre Jonette fit ses premiers pas de DJ ici, il y a 6 ans. Donc, pas de manière, tous le monde est super à l’aise.

La Palombe by Simon
La Palombe by Simon

Alors, vous allez me dire, “oui mais Emma, Julia est ta grande copine, alors tu manques probablement d’un peu d’esprit critique.” Peut-être mais en toute franchise, la Miss nous a bluffé. Déjà parce que, c’est très difficile d’être à la fois classe et sulfureuse avec une perruque bleu, un perfecto blanc et un mini-short rouge. Sérieux, on peut être vite ridicule ! Et c’est là qu’il faut reconnaitre son talent : Julia a su jouer avec les limites de l’exercice, d’abord sur son langoureux dernier titre Docteur Love et surtout, en enchainant une transe sexy sur… la Marseillaise ! Elle brandit ou s’enroule dans le drapeau français, le tout, perchée sur 14 centimètres de talons aiguille… avec son guitariste jouant entre les jambes ! Si si, je vous assure. Patriote et transgressif, complètement surréaliste !

La petite touche, comme un soutien de poids à notre belle capitale : la chanteuse porte des cache-tétons avec des tours Eiffel tourbillonnantes, bleu, blanc, rouge. Une façon laïque de fêter les seins, lol !

L’autre perf se déroule en ce moment même. Après une nuit de tournage avec une grosse dizaine de séquences, toutes dans des lieux parisiens différents, le présentateur François Simon et Alexandre Jonette doivent maintenant monter toute l’émission, en 2 jours à peine. Un timing express pour une Paris Dernière exceptionnelle. Retrouvez la séquenceavec Julia sur le site de l’émission ici.

Le samedi suivant, le 19 décembre, il faudra sortir pour voir Julia Palombe, en chair, en os et en énergie au Tigre, 5 rue Molière, Paris 1er. A partir de 21h. Tous les détails ici.

12278832_1189581387725257_2746869202551263101_n

 

Ecrit par
Plus d'articles d' emma

Apéro Paris Derrière épisode 2 : billetterie ouverte !

On m’informe dans l’oreillette que cet article était très très attendu. Donc,...
En lire plus

Nous contacter ici, pour signaler un commentaire.



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.