Radio Paris Derrière

11972.original-6575

La capitale des plaisirs et ceux qui la fréquentent, n’aiment pas trop les caméras et on comprend pourquoi. Mais des personnalités du monde de l’érotisme parisien ou des anonymes acceptent parfois de causer dans mon micro.  Voici donc mes « doculs » audio. Montez le son ou mettez votre casque. Mes érotomanes se confient au creux de vos oreilles.

 

Maitresse Angelle, dominatrice professionnelle

47b85e36_1

Des hommes payent cher pour être à ses pieds et se faire maltraiter. Au micro de Paris Derrière, entourée de ses fouets, boule-baillon, pinces à seins et colliers de chien, Maîtresse Angelle nous confie les perversions les plus tordues de ses soumis. L’un exige d’être traité de légume vert. Un autre prend un plaisir terrible à porter des couches-culotte. La jeune domina ne chôme pas et raconte les subtilités des rapports BDSM tarifés. Plongez vos oreilles, documentaire audio inédit.

Quand elle pose ses cravaches et défait ses bottes à talons aiguille, dans la vraie vie, Angelle est étudiante. Elle finance ses études par ce biais. Une fois qu’elle pourra exercer le métier qu’elle désire, la jeune parisienne compte arrêter son activité de domina.

Ce type de prestation est assimilé par la loi à de la prostitution.

 

Dédé, le taxi des libertins

images-2

Dédé et son taxi raccompagnent uniquement les couples qui sortent de clubs échangistes. Il s’en passe de belles dans la caisse à Dédé. Paris Derrière y a glissé son micro.

 

Maurice, le patron du dernier cinéma porno

1379927

Face au raz-de-marée du porno gratuit en quelques clics sur le net, Maurice et son cinéma Le Béverley font figure de dinosaure. La soixantaine débonnaire, Maurice ne diffuse que des oeuvres en 35mm vestige de l’âge d’or du X.

Cette petite salle se situe dans une rue discrète derrière les grands boulevards parisiens. Il est midi. Les néons roses ne clignotent pas encore, j’arrive juste avant l’ouverture. A la porte, je trouve Maurice, à quatre pattes en train de ramasser quelque chose par terre. La suite, c’est à mon micro. Y’a qu’à cliquer:

Olivier, le militant de la touffe touffue

 9982acbc53f422ce12793fd070dfeab0

Olivier est un amoureux du poil intime et « des culottes bien remplies ».  Ce fringuant quadra s’érige contre l’épilation de plus en plus systématique des foufounes (maillot « brésilien », « en ticket de métro » ou carrément « l’intégral »). Où sont passées les buissons ardents et les chicorés à défriser ? Très remonté, Olivier est prêt à se battre pour le retour du poil dans les culottes. Ce combat l’habite.

 

Jean-Luc,

créateur du petit théâtre de boulard

 

theatre-hd-300x238

Le concept du théâtre Suçoir (oui, c’est le nom officiel): un tournage d’un film porno sur une scène de théâtre regardée passivement par le vulgum pécus. On ne s’y pointe pas comme çà sur un coup de tête. Il faut d’abord réserver en appelant un mystérieux numéro de portable donné sur le site internet. Au bout du fil un truculent bonhomme, Jean-Luc, vous indique comment s’y rendre. En face d’une célèbre salle de concert, je me glisse au travers d’une porte entrebâillée puis une courette délabrée. Au fond, je tombe sur une autre porte anonyme. Je frappe.

 ♥

Didier, l’inventeur fou du tuteur de b…

Didier, parisien de toujours, a inventé le tuteur de phallus, un engin pour pallier aux pannes sexuelles des mecs. Un objet pas très discret mais pas plus ridicule que certains sex-toys. Interview audio du bonhomme qui m’a tout expliqué dans le micro. Y a qu’à cliquer sur le player là en-dessous.

 Nylon Dream, l’adorateur de jolies jambes

jambes-femmes-noir-et-blanc

Pseudo: Nylon Dream, rêve de nylon en français. Ce sympathique quadra aime balader les amoureux à l’arrière de sa confortable voiture. Une petite escapade a titre gracieux. Un véhicule anonyme aux vitres intégralement teintées avec un toit ouvrant. La Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe, les Champs-Elysée, la Madeleine, le Panthéon, défilent. Les amants s’enlacent enivrés par une coupe de champagne.

Le péché mignon de Nylon Dream, c’est d’avancer le siège passager avant, pour que la dame puisse étendre ses jambes. Car ce qu’il adore par dessus tout, c’est caresser les jambes des femmes, contempler le galbe et les jolis mollets gainées de bas nylon. Je l’ai rencontré, et il s’est livré.

 

Julien, l’auteur priapique

2-f60a3

Julien s’excite sur les mots. Ce jeune informaticien bande lorsqu’il écrit des nouvelles érotiques. Il vient de se faire publier par les éditions la Musardine dans le recueil Osez 20 histoires de sexe torride. Je l’ai interviewé au micro de Paris Derrière.

Radio Paris Derrière