Sex Story: on va quand même pas vous faire un dessin ?! Bah si, justement !

Quand le premier couple est-il apparu ? D’où vient la pudeur ? L’érotisme ? La répression de la masturbation ? Quelle est l’origine du mot clitoris ? Si le sexe s’étale partout, paradoxalement, nos connaissances en la matière sont très limitées. Pour y remédier, les éditions Les Arènes viennent de publier Sex Story, le première histoire de la sexualité en BD. A offrir même au ados.

Si vous voulez agacer un père ou une mère de famille, parlez lui du jour où sa gamine portera son premier string. Même les plus larges d’esprit sont mal à l’aise. Rares sont les parents qui prodiguent une éducation sexuelle à leurs enfants et c’est bien compréhensible. Collèges et lycées sont censés en faire, mais ça se limite à la contraception et à la prévention contre les IST (Infections sexuellement transmissibles). Pour le reste, les profs rechignent à s’embarquer sur ce terrain glissant. Du coup, ça se limite… au déroulement d’une capote sur une banane… Les jeunes passent alors d’un extrême à l’autre, en matant via le net des vidéos X gratuites. Une représentation bien éloignée de la réalité. Non ! Toutes les nanas n’aiment pas forcément les gang bang à 12 mecs ou les bukkakes (douches de sperme).

Les codes du X sont même sortis du ghetto au début des années 2000. La pub et la mode s’en sont emparées pour vendre fringues et parfums de luxe. C’est la célèbre époque du porno chic.

porno_publicitaire_gucci_calvinklein_dolcegabbana_tomford

Depuis, cette utilisation du sexe s’est banalisée.

saucisse-morteau-publicitc3a9-affiche-marketing-viral-buzz-20-centimetres-de-bonheur-longueur-avance-agence-dartagnan-paris-mc3a9tro648x415_stade-francais-racing-metro-affrontent-affiche-interposee-9-octobre-2014

Seins, fesses, corps huilés et allusions grivoises s’étalent en 4 par 3, partout autour de nous. Mais paradoxalement, la sexualité reste peu expliquée, peu enseignée. Rien ne permet de comprendre la nature des rapports intimes, la difficulté de leur apprentissage, la nécessaire relation de respect et d’égalité avec le (la) partenaire. C’est en partant de ce constat effarant que le psychiatre, anthropologue et universitaire Philippe Brenot et la dessinatrice Laetitia Coryn ont réalisé Sex Story, la première histoire de la sexualité en BD.

Cet album s’organise en plein d’histoires courtes et drôles mettant en scène l’évolution des moeurs de la préhistoire jusqu’à nos jours en passant par Adam et Ève, la mythologie, l’antiquité, la Renaissance, le XVIIIème libertin, la libération sexuelle des années 60-70 etc…

p8-9

p110
Léonard de Vinci – la Renaissance
Répression de la masturbation au XVIIIème siècle
Répression de la masturbation au XVIIIème siècle

SEX_STORY_005-204_CORR_SA_V2.indd

Les années 70 et le nouvel ordre sexuel
Les années 70 et le nouvel ordre sexuel

Dans son dernier chapitre, Sex Story fait de la prospective en imaginant le sexe de demain.

SEX_STORY_005-204_CORR_SA_V2.indd

Le choix de la BD est une excellente idée, car cela permet d’appuyer la dimension humoristique, indispensable selon moi, lorsque l’on parle de sexe. Pourquoi ? Parce que se marrer, met « la chose » à distance. Du coup, la gêne se dissipe. Tout le monde se détend et du coup, la connaissance passe beaucoup mieux !

Que soit dans le domaine de la sexualité comme dans n’importe quel autre, apprendre l’histoire aide à mieux comprendre aujourd’hui, donc à s’adapter et à mieux appréhender l’intime. Exemple, sur le clitoris, j’ai notamment retenu que « kleito » en grec signifie « la clé », sésame de la vulve que l’on nommait alors « la porte ». Je vous laisse en tirer les conclusions…

Bref, Sex Story c’est l’album idéal à glisser discrètement entre les mains des ados dès 13 ans, je conseille même aux adultes de le lire et de le laisser trainer, en toute innocence bien sûr !

Sex Story, la première histoire de la sexualité en BD – Philippe Brenot et Laetitia Coryn

Editions Les Arènes bd – 24€90

51k8-0DMLoL._SX361_BO1,204,203,200_

Tags de cette page
, ,
Ecrit par
Plus d'articles d' emma

Sagace, libertine : « Je me suis déjà forcée »

Sagace co-signe Une vie d’échangiste, bande dessinée sans langue de bois sur...
En lire plus

Laisser un commentaire