La cam girl et l’auto fist-fucking de la St-Valentin

Charlie

L’émission TV Paris Dernière sur Paris Première, très love love, la veille de la St Valentin. Dans ce nouvel épisode, François Simon croise entre autre Axelle Laffont, Pierre Arditi, Xavier de Moulins et Jean-Didier Vincent, neuropsychiatre et neurobiologiste, auteur de livres passionnants, notamment sur le couple. Ca va parle d’amour et de sexe, évidemment. Et à la fin, c’est séquence romantisme 2.0, avec une cam girl intello. Sauf que, badaboum ! Un authentique auto fist anal a été amputé au montage. Toute une affaire !

Derrière Charlie, la cam girl, (pas une fille qui vend de la drogue, je précise, mais une nana qui fait des show érotiques en direct via une webcam), donc derrière la vignette, j’ai découvert une comédienne de formation, branchée méditation et philo. Elle fait moins de faute d’orthographe que moi. Sur son blog, elle a une liberté de ton et un style rigolo. Elle confectionne aussi des podcasts de lecture érotique. Elle prodigue des conseils sexo avec des tutos pour utiliser les sex toys ou pour réaliser une belle sodomie.

La Miss, avec son rosebud à diamant, ses lectures hot et ses sex toys, ça donne un show super top, à ne pas rater. Seulement voilà, hélas ! La séquence a été amputée d’un magnifique auto fist anal. Quel dommage ! L’auto fist anal aurait flotté comme une pensée à méditer à l’occasion de la grande fête des amoureux, à savoir : « Avant de faire du bien aux autres, il faut se faire du bien à soi-même », les fondements d’un nouveau romantisme. ET oui ! Et pourquoi pas ?! Alors diantre ! pourquoi cette amputation ?

Pourtant, l’affaire s’était bien emmanchée. J’interviewe la Miss pour de vieilles institutions, les magazine Couple et la Vie parisienne, interview à découvrir en ce mois de février en kiosque, avec plein d’anecdotes sensuelles et parfois super drôles. C’est là, que je « cale » également Charlie pour Paris Dernière.

 

IMG_1843

IMG_1844

IMG_1845

La séquence s’est déroulée parfaitement chez François qui s’est prêté aux jeux du spectateur concupiscent. Mais au montage, patatra ! La chaine a refusé l’ultime prouesse de Charlie ! Le réalisateur Alex Jonette est aussi très déçu mais il me rappelle quand même que « L’émission est interdite au moins de 12 ans ». Bon, c’est pas grave ! On finira bien par y arriver ! Montrer un authentique auto fist anal à la téloch ! D’autant que les fists, ce n’est pas ça qui manque au cinéma. Dès 1989, dans Society de Brian Yuzna, à la fin, dans la scène de la partouze, le copain du héros se fait initier. Une bonne vingtaine d’années plus tard, dans Cosmopolis, David Cronenberg met en scène un sacré toucher rectal, réalisé par un médecin sur le protagoniste.

Society
Society

Même la radio hyper sérieuse France Culture, plus que jamais rebaptisée « France Cul », a relevé le gant en se payant 2 heures d’émission sur la question « L’amour à poings nus ». Voici le podscast. Vous y entendrez Marco Vidal, auteur du premier ouvrage savant sur le fist fucking et son histoire, Fist (La Découverte). Dans l’interview de ce jeune homme aux Inrocks, on y apprend que Michel Foucault a qualifié la pratique, comme « la grande invention sexuelle du XXe siècle » Enfin, personne n’a pu échapper à la Fistinière, la maison d’hôte dans le Cher (ça ne s’invente pas!) dédiée à la chose. L’un des deux patrons, François Mallet, qui n’a pas été épargné par la main du destin, vient de sortir sa bio, Sous ma bonne étoile (édition Grrr – Art), très sympa à lire, y a de quoi en tirer une comédie dramatique Bon, tout ça pour dire que les salles à fist, c’est ultra tendance en ce moment d’ailleurs, j’ampute mon texte de ses points

Charlie, y ‘a t-il une pensée philosophique à tirer de cette histoire d’auto fist anal de la St Valentin ?  » Moi qui pensais qu’il fallait se prendre pour un trou du cul, pour passer à la télé, comme quoi j’avais faux. En tout cas, si un jour Paris Dernière veut programmer le cirque Pinder, j’ai un client qui arrive à s’auto enculer, en se tirant sur le sexe, vraiment balèze le mec ! Cela dit je vais plutôt proposer ça à Patrick Sébastien et son grand cabaret ! »

La FAMEUSE SÉQUENCE À VISIONNER ICI, LÀ, TOUT DE SUITE

Je vous propose une sélection, un échantillon de cette fille très créative. Un condensé de son blog:

  • « L’orgasme je le définirais comme un instant où on s’abandonne, où on laisse s’ouvrir la porte qui est en nous, pour accéder à quelque chose de plus grand que ce qu’on connaît de nous. Et pour ça, c’est terrible ce que je vais dire, mais c’est à la femme d’ouvrir cette porte, ce n’est pas son ou sa partenaire qui peut le faire pour elle. »
  • les pastilles audio « Quand le porno rencontre la philo ». Comme celle où elle cite Cioran… ou encore Krishnamurti.

oh-mon-dieu

lec-sept-15

  • Des concours de DediAss sur son beau boulard.

 

P_20151114_151504-e1447511223619

CLS-camgirl-201511-03

Paris Dernière, Spéciale St-Valentin, samedi 13 février – 00h25

Written By
More from emma

Erosphère : mini-woodstock à Paris

Le festival Erosphère qui se tenait la semaine dernière dans la capitale...
Read More

4 Comments

Laisser un commentaire