Lâcher de soumis dans l’émission TV Paris Dernière

Lâcher de soumis by Alex

Pour fêter cette nouvelle année, l’émission TV Paris Dernière se passe entièrement en banlieue. A la fin, vous assisterez à un véritable lâcher de soumis dans le Bois de Boulogne. Une séquence sexy invariablement sous le signe des fesses à l’air. C’est ce samedi soir 9 janvier à partir de minuit sur Paris Première. Totalement inédit !

Vous connaissez l’émission ? Le chroniqueur gastronomique François Simon déambule dans les nuits parisiennes, il bouge dans près d’une dizaine de lieux pour interviewer personnalités et noctambules de tous poil. Imaginez que Banlieue Dernière impose donc une multiplication des distances. L’émission est une performance. « Le rendu final est top » m’a confié son réalisateur Alexandre Jonette.

En tout cas, pour ma part, en tant que collaboratrice pour la dernière séquence, la séquence sexy, je dois dire que la genèse de ce plan est aussi ouf que le plan lui même.

Il se trouve que je connais depuis une dizaine d’années une joyeuse bande de fêtards des nuits apocalyptiques. Chez eux, le lâcher de soumis fait partie des grands fantasmes. Les dominas se plaisent à imaginer les mecs racoler au Bois. Bon, ça reste un jeu mais personne ne prend jamais le temps de l’organiser. Et bien c’est une excellente occasion !

Il est 17h, je mobilise les troupes :

IMG_1516A la maison, je reçois 2 dominas et 2 soumis, que des amis, ça fait plaisir de les voir ! Buffet improvisé, mon coloc a laissé des pâtés et des fromages qui tuent, pain de la meilleure boulangerie du coin. On ont prend des news de chacun. Un petit verre de rouge, ça discute, deuxième p’tit verre… Ça déconne, ça se conditionne… 3ème p’tit verre… Il n’y a qu’un soumis qui se prive sur les ordres de Mademoiselle B. C’est celui qui sera désigné chauffeur pour nous emmener sur les lieux du crime.

00h00 – Nous tournons beaucoup dans le bois, à la recherche d’un coin peu fréquenté. Nous finissons par trouver un joli sous bois. Un soumis, les fesses à l’air, enfile un tutu. C’est la qu’approche une mystérieuse berline foncée. Une vitre se baisse. Dans la pénombre, une voix jaillit « c’est combien pour le tutu ? » « Ah dommage, c’est un tournage. Mais ça arrangerait bien mes fins de mois. Pas évident en ce moment le journalisme. Revenez demain, je vous l’offre discretos. » Et le type repart.

Pendant que Mister Fist se met en place, Mademoiselle B fesse soumis tutu: « Maintenant, tu vas te fourrer dans le coffre de ma Smart. »  Alex et François débarquent et c’est parti !

Vous verrez des scènes très singulières et des fesses des bois… Du grand bdsm ! Du grand n’importe quoi, comme on l’aime !

Retrouvez la séquence sur le site de l’émission Paris Dernière

Ecrit par
Plus d'articles d' emma

Sagace, libertine : « Je me suis déjà forcée »

Sagace co-signe Une vie d’échangiste, bande dessinée sans langue de bois sur...
En lire plus

3 Commentaires

Laisser un commentaire