Plumes dans le cul – Top 15 des blogs libertins

John Malkovich dans Les liaisons dangereuses 1988

Le libertinage fascine… Pour mieux le comprendre avant de tenter peut-être l’aventure, visitez les blogs libertins. Outre l’information et les rencontres, le net permet aussi l’exhibition des expériences vécues ou fantasmées. Voici mon Top Blog Hot

candaulisme.com

illustration_article_-_jalousie-2-a9308Un site consacré au candaulisme, une pratique sexuelle dans laquelle un individu ressent une excitation en exposant son ou sa partenaire à d’autres hommes ou à d’autres femmes. En gros, c’est le plaisir d’être cocu, même si certains candaulistes n’aiment pas trop qu’on les qualifie ainsi. Des articles bien fichus avec des conseils pour épanouir son couple autour de ce jeu mais aussi des mises en garde, témoignages, forums et livres sur le sujet.

Extrait : « Si un candauliste se met à éprouver de la jalousie, c’est que celle-ci traduit, certe, le doute quant à la fiabilité de l’amour et du désir que lui porte son épouse, mais surtout des doutes sur lui-même. Dans ce climat d’inquiétude identitaire, la jalousie est toxique à une complicité candauliste car elle nie plus que jamais l’autre en tant qu’autre et le réduit à l’état d’objet. »

 

Libertinement Flo

1459798_1421577158071866_1112800939_nMiss Flo Flo veut démonter les préjugés sur les libertins. Cette mère de famille se veut une Madame Tout le monde qui livre ses réflexions et ses expériences.

Extrait : « En me croisant dans la rue, vous ne pourriez pas deviner que j’ai une vie libertine. Et pourtant … Comme de nombreuses femmes, il m’arrive de sortir en club libertin, de rencontrer d’autres hommes, d’autres couples et de partager des moments très intimes voir tout à fait débridés.« 

Waid and see

1273311850Ce « dandy plus sage qu’il n’y parait » dévoile sa passion pour le libertinage dans un univers arty. Illustré de ses belles photos, il narre notamment ses aventures dans les hôtels romantiques de la capitale. Bien pratique: une adresse de blanchisserie parisienne experte en draps souillés.

Extrait : « Le blanchisseur m’a indiqué qu’il livrait mes draps aux bons soins de la blanchisserie la Montmartroise, dernier lieu du 18e arrondissement où il existe encore des ouvriers. » (…)Une pensée pour les derniers ouvriers du sacré coeur qui à la main plient les draps d’un sacré coquin. »

 

Melle Blog

celine-messine-bonne-chienne-660x330Céline Messine y signe des textes masturbatoires en s’asseyant sans complexe sur les conventions: à genou dans la rue pour saluer un homme que son maître BDSM lui désigne ou rencontrant un couple de sexagénaires vicieux. Le tout dans un style qui ne prend pas de gant pour aller au fond des choses. Une femme soumise et pourtant libre, si si, c’est totalement compatible voir même recommandé !

Extrait : « L’humiliation est une recherche de plaisir qui permet selon moi de mieux se connaître et qui rappelle à la soumise sa condition, sa place aux pieds de son Maître et qui permet le dépassement de soi, le dépassement de ses limites. »

 

Ève de Candaulie

Marcoussis-5b_BOX21Ma complice et auteure de littérature pornographique partage décryptages et réflexions très cul, inspirées de ses aventures libertines et libertaires. Cette amatrice de gang-bang dont Le mari est un homme formidable, (son livre édité à La Musardine) et pour cause, adopte un style ingénu. Le décalage crée de la fraicheur dans un univers bien trash.

Extrait : « BBC, j’adore prononcer ce titre, ça m’amuse beaucoup. Non, ça n’a rien, absolument rien, à voir avec une chaine de télévision britannique. Ici, on parle du vaste univers qui s’est développé autour des Big Black Cocks. » S’en suit une explication détaillée des termes autour des trips inter-raciaux.

 

Nouveaux plaisirs

NXPL-Godemichet-Point-G-Adam09Si Adam fait parfois la critique d’établissements libertins, il teste surtout une foule de sex-toys et en fait des compte-rendus très détaillés. Le massage prostatique n’aura plus de secret pour vous grâce à son livre gratuit « Le Traité d’Aneros ». Par ailleurs, l’auteur vient de designer sa première création : une stimulateur vaginal en bois. Gros avantage : vous pouvez le laisser sur la table de nuit. Si votre belle mère s’interroge, prétextez que c’est un joli souvenir de la dernière expo du musée des Arts Premiers, quai Branly…

Extrait : « Pour encore plus de sensation, il suffit d’essayer de le faire ressortir de quelques cm du vagin tout en poussant la poignée vers le bas. La bosse qui est positionnée sur le corps agit alors comme un point de pivot, et sa tête vient alors stimuler fortement le point G. »

 

mangerbaiser-blog.com

Logo2_150

Hédoniste au quotidien et attacheur passionné, Emmanuel Créateur raconte sa découverte du bondage japonais mais aussi ses plans « life style » (restaurants, recettes de bouffe et d’élégance). Le jouisseur confie ses rencontres avec des couples, n’hésitant pas à briser les tabous libertins comme la bisexualité masculine.

Extrait : « le couple s’embrasse. Je les trouve si beaux, autant pousser l’expérience jusqu’au bout, je me joins à leur baiser. Les lèvres et la langue de l’homme sont douces, le baiser est plus sensuel avec lui, plus passionnel avec elle. Je suis aux anges. »

 

Notre vie libertine

dosPa et Laume forme un jeune couple marié, amoureux et aventureux. Tous deux chroniquent leurs sorties parisiennes dans les clubs, les fameux apéros de Monsieur Chapeau (annoncés régulièrement dans l’agenda Paris Derrière) mais aussi leur shooting photo et tests de sextoys.

Extrait : « Pa ne me laisse pas m’occuper d’elle. Elle se retourne et vient s’empaler sur mon sexe en prenant appui sur le mur devant elle. Nos compères d’un soir nous imitent. Je ne peux apprécier la poitrine de ma belle, mais j’ai une vue idéale sur les corps qui m’entourent. Le spectacle est jouissif. »

Desculottées

logo_Desculottees-224x300Lady Shagass est une jeune femme libre et libérée de 25 ans mais pas forcément libertine (et oui ! Tout est affaire de nuance.) La miss parle de culture « geek sexo » : vente de petite culotte sale sur le net, d’appli pour se souvenir de ses plans cul ou pour trouver un plan à trois…

Extrait : « Le fétichisme de la petite culotte est né au Japon au début des années 90 avant de se propager dans d’autres pays. Il s’agissait d’abord de machines automatiques inventées par des hommes d’affaires et qui proposaient des petites culottes usagées de lycéennes.  »

 

Les goûters de Clarissa

461549Clarissa une écrivaine en herbe d’apparence bien sage nous fait goûter sa plume torride à travers des récits coquins et sensuels, contes, nouvelles érotiques et retours de lectures. Vous devriez faire du blog votre quatre-heures.

Extrait : « Les doigts se font plus inquisiteurs, écartent ses petites lèvres, un peu trop rudement à son goût. Stéphane met fin à l’épreuve quand l’intrus ouvre sa braguette et approche sa verge des fesses tendues. »

 

Extravagance

SansVainCoeurNiVainCul160Vagant, libertin passionné de littérature nous offre ses textes mordants et des critiques sans concession des dernières sorties en librairie.

Extrait : « Inondés de sueur et de sperme, arrimés l’un à l’autre dans l’obscurité silencieuse, nous entendons à peine le monde gronder au loin. Nous, nous glissons l’un sur l’autre comme deux lutteurs huileux, sans vainqueur ni vaincu. Nous vivons une utopie libertine, celle du sexe comme un jeu qui n’influerait pas la relation humaine, aux antipodes du sentimentalisme pour prétexte à un assouvissement sexuel bâclé : sans vain cœur ni vain cul. »

 

Comme une image 

ba, justement, y a pas d’image sur le burp où gazouille Cui, vedette de la blogosphère érotomane. L’auteur donne ses points de vue avec une pointe de cul et aussi des récits sans retenue.

Extrait : « En dessous, je ne savais pas encore. Mais il y a effectivement une culotte, puisqu’elle commence à onduler de la croupe, les jambes arc-boutées, tandis que ces deux mains vont rechercher le morceau de tissu réclamé. »

 

Authentiques tropiques

iV1ngOuSMarie O tient un joli blog hautement masturbatoire avec récits et poèmes dans un style très singulier.

Extrait : « Ce sera son tour de regarder de quelle estime je vous suce. Ce sera à son tour de plier par trois son moi. Il passera sa main rouge au tison des émois, il brûlera de chair mentale, il voudra encore et son sexe en moi réclamera un indu. »

blog-libertinage.com

3732Un site informatif qui répond à des questions concrètes : comment organiser une soirée libertine ?, des conseils pour les hommes timides, témoignages, portraits et valeurs.

Extrait : « Les pratiques libertines ne sont ni perverses, ni vicieuses puisqu’elles sont systématiquement soumises aux consentements du ou des partenaires. Aucune âme et aucun corps ne doivent être violés même dans les simulacres les plus spectaculaires. Tous les partenaires sont consentants et surtout « désirants »

Voilà ! Vous avez de la lecture. Mais au fait, c’est quoi pour vous, être libertin au XXIème siècle ? Mesdames, Messieurs, le débat est ouvert.

Ecrit par
Plus d'articles d' emma

Dérapage nocturne, flagellation et catho tradi

Une soirée bien déjantée où, par jeu, les burnes comptent pour des...
En lire plus

5 Commentaires

  • Oh, je suis dans le top, quel bonheur.
    Je ne me suis pas souvenu de quelle note provenait l’extrait choisi, ce que je suis allé rechercher pour savoir si la coquille était d’origine. Hélas oui. Il faut bien sûr lire « ses deux mains ». Amusant que l’extrait provienne d’une de mes plutôt rares fictions.

    Mais assez parlé de mon nombril (si fascinant soit-il) ! Voici au moins un blog qui, à mon avis, mériterait d’être présent dans cette liste (par camaraderie, je ne citerai pas le blog à retirer pour rester à 15 😉

    Est-ce à proprement parler un blog « libertin » ?
    On en arrive à la question posée en fin d’article… Qu’est-ce qui définirait le libertinage au XXIe siècle. Mon blog est-il libertin ? Suis-je moi-même libertin ? (ah oui, zut, on n’avait dit qu’on ne parlait plus de mon nombril…)

    Faut-il aller en club échangiste pour être qualifiable de « libertin » ? Je ne crois pas. Pour moi, le libertin est celui qui prône une sexualité riche qui dépasse le cadre du seul couple, accepte sans (trop) juger la richesse de la sexualité des autres. Il se caractérise donc par des pratiques (nature, fréquence, nombre de partenaires…) et une morale.

    À ce titre, quand il s’agit de retranscrire le libertinage dans un blog, je dirai que peu importe s’il s’agit de récits biographiques ou de fictions, l’essentiel est la vision pétillante, libre, imaginative et truculente du sexe qui est véhiculé. C’est pourquoi je veux rendre grâce ici à la vétérane Anne Archet pour son formidable blog.

  • Cool merci emma 🙁 encore plus de truc à lire et à découvrir bon si quelqu’un à une paire de zyeux autonome avec une bouche pour me raconter les trucs sympa je suis preneuse les 24 h d’une journée c’est un peu comme 140 caracteres sur twitter des x c’est trop est souvent c’est pas assez

    Special thank’s pour le blog de @cmmnmg que je ne connaissais pas et qui me plait beaucoup
    et re special thxà lui pour sa scrupulosité à être le plus précis possible dans ces propos – j adore son commentaire notamment « accepte sans (trop) juger » le mot important étant entre () 😀

    Bon ben je vous laisse j’ai plein de truc à lire du coup 🙂

  • Plusieurs agréables et suaves découvertes dans ce billet. Particulièrement authentiquestropiques.com que je dévore.

    Fort humblement je me permets de vous faire connaitre mon petit monde de plaisir qui gravite principalement sur le candaulisme. Blog que je tiens depuis plus d’un an désormais. Un petit mélange de photos et de commentaires tout à fait personnels avec quelques graines de récits très intimes.

    Voilà ma petite bouée envoyée dans le monde libertin.

    Bisous

    Annabelle

Laisser un commentaire