Fantasme de rentrée : jouer à Guy Georges avec un casque anti-bruit

C’est la rentrée ! Paris a retrouvé tout son charme de ville de psychopathes stressés et dépressifs. Pour éviter de retomber tout de suite dans la caricature, voici mon plan: « The shower of silence ». Rien n’a voir avec la « golden shower », bien que les deux pratiques soient totalement compatibles.

La Fashion Week, c’est dans quelques jours dans la capitale. Paris Derrière vous dévoile en exclu mondiale THE accessoire indispensable de cette rentrée 2014 : le casque anti-bruit.

Plusieurs looks suivant les goûts:

images

le plus « vitaminé » pour affronter la grisaille de l’automne

casque-anti-bruit-left-right-toutes-industries-271927le plus « racé » pour pouvoir frimer devant les potes

fullsizele plus « burné » pour assumer l’authentique casque de chantier, incontestablement l’atout séduction de l’hiver.

Ces casques se portent un peu partout. Ils sont quasi identiques aux casques pour écouter de la musique. Sauf qu’avec l’anti-bruit, vous purifiez vos oreilles par une douche de silence.

dyn006_original_900_999_pjpeg_2625226_b15ca261fb1cf269162f127c1c884073

1) Fini l’incessant brouhaha du trafic, les deux-roues de kéké qui font exploser les tympans, les klaxons qui déchirent l’oreille, tout ça parce qu’une camionnette bloque la rue. Et oui, mais Chronopost doit pourtant remettre à sa destinataire toute impatiente, le dernier sextoy « Fairy Turbo » . C’est aussi ça le vivre ensemble…

images-1

2) Le casque anti-bruit vous soustrait aux fracas du monde. Crise politique inédite au sein du gouvernement, remaniement, politique d’austérité, classes moyennes paupérisées, ambiance « no future ». Finalement Hollande qui, en 2012, voulait incarner « l’ennemi de la finance », baisse son slip devant Angela. C’est le premier chef d’Etat BDSM. Il fait tout pour s’en prendre plein la gueule. Pour tenir le coup, c’est obligé, il doit kiffer l’humiliation. Je commence à trouver le Hollande bashing insupportable mais il faut bien reconnaître que notre président donne le bâton pour se faire battre. L’affaire du secrétaire d’Etat délinquant fiscal, c’est le pompom !

Et comme toujours, la réalité dépasse la fiction, le pays ne s’attendait pas à ce que son ex première dame se transforme en auteure de mommy porn à succès. Sa recette : la pornographie des sentiments. Le genre visiblement cartonne. Coup de génie de la vénérable maison d’édition Les Arènes !

BwowVn1IEAA5I4A.jpg_large

Alors, offrez une douche de silence à vos pauvres oreilles de parisiens martyres.

Art-contemporain-Je-me-la-pete-en-art-contemporain-SILENCE-!

Mais le cul dans tout ça, vous allez me dire ?

Et bien, figurez-vous qu’en amour aussi le silence est érotique. Sur le net, il faut parfois couper le son d’un porno pour l’apprécier à sa juste mesure. Les américaines blondes et huilées qui gueulent  » Oh Yeah, Oh, Yeah, Oh, Yeah » ça ne fait pas partie de ma fantasmagorie franchouillarde. Que j’assume. Le sexe peut se passer de parole et de commentaire. Des moments de grâce où la complicité est telle qu’elle donne le vertige. Pas besoin de mot.

De l’art de bien traumatiser ses gosses

Chers lecteurs et lectrices adorés, pourriez-vous me rassurer suite à l’interrogation suivante ?

Pensez-vous qu’il soit sain qu’un père de famille, bobo parisien, bonne instruction etc… achète à ses filles de 7 ans les lits superposés suivants.

Capture d’écran 2014-09-09 à 04.57.10

Hélas, il n’y a pas d’autres photos et on ne peut pas étudier les dessins qui ornent les lits. Mais vous avez lu comme moi, la déco est inspirée du conte de Barbe Bleu de Charles Perrault. Barbe Bleu, un ogre qui assassine ses épouses à la chaîne et s’attaque même aux gosses !

« Alors mes chéries, elle vous plait votre nouvelle chambre « Guy Georges » ? »

 

 

 

 

Ecrit par
Plus d'articles d' emma

Sagace, libertine : « Je me suis déjà forcée »

Sagace co-signe Une vie d’échangiste, bande dessinée sans langue de bois sur...
En lire plus

1 Commentaire

  • excellent !!

    bien d’accord avec le silence sur le porno, et la technologie moderne nous permet de couper le son plutôt que de porter un casque anti-bruit. faudrait-il en bâillonner certain(e)s pour la quiétude d’autrui ou bien offrir des casques anti-bruit à ses voisins quand on se présente après avoir emménagé ? « bonjour, je suis la nouvelle voisine, j’ai un petit cadeau pour vous » 😉

    quant aux lits superposés, moi-même je pense à en faire l’acquisition mais je me contenterais surement de bois brut, afin d’éviter d’être qualifiée de mère verse !
    d’ailleurs, est-on un mauvais parent si on utilise un casque anti-bruit pour éviter les désagréments sonores de sa progéniture ?

Laisser un commentaire