Fillon, SM et bi party